70 ans d’AVIVO Suisse

Brochure « 70 ans AVIVO » en français (à ouvrir et télécharger)

Brochure « 70 ans AVIVO » en allemand (à ouvrir et télécharger)

L’AVIVO avoue son âge avec fierté. Le long et dur combat qui a permis, à la sortie de la 2ème guerre, de créer l’AVS a aussi encouragé de jeunes politiciens à faire vivre une organisation prête à défendre ces droits si fraîchement conquis.

Le lien n’a cessé d’exister entre l’AVIVO et l’AVS.

L’AVIVO ne s’est jamais départie de son soutien à l’AVS dont le système par répartition, solidaire, transparent, universel et sûr a permis de faire face à l’augmentation de l’espérance de vie et à traverser les crises. D’emblée, la solidarité et la convivialité ont permis à la jeune association de développer en toute cohérence de multiples activités de loisirs, de partages et de bénévolat qui font encore aujourd’hui la richesse des quelque 31 sections locales et cantonales que compte l’AVIVO suisse.

Défendre les retraités et l’avenir des jeunes

Avoir su faire de l’AVIVO une des plus grandes et des plus anciennes associations de retraités est une belle réussite. Ses positions fermes et responsables, sa défense des droits des retraités et de la solidarité, son souci de la qualité de vie des futures générations,  les multiples animations offertes par et pour les retraités qui leur permettent de sortir de chez eux et de lutter contre l’isolement, voilà la dynamique qui a joué un rôle dans la reconnaissance officielle dont l’AVIVO fait l’objet.

Turbulences dans les assurances sociales

Si au moment de la création de l’AVIVO on ne parlait pas ouvertement d’un « tsunami gris », comme on ose le faire aujourd’hui, les retraites et les assurances sociales n’ont cessé d’être victimes de turbulences. La LPP peine à respecter les promesses faites à sa naissance en 1985, et la fragilité du deuxième pilier est de plus en plus inquiétante. Quant à la Constitution fédérale et son article 112 al 2 lit b – celui qui dit que les rentes AVS doivent couvrir les besoins vitaux –  ils sont scandaleusement bafoués. Plus de 300’000 rentiers ne peuvent vivre sans l’aide des prestations complémentaires et trop de personnes qui y auraient droit ne les demandent pas, y renoncent par ignorance ou par gêne. Les primes d’assurance maladie grignotent avec  voracité les budgets  malgré les subsides accordés. On vit un tournant où la « responsabilité individuelle » est devenue un principe contagieux, déployé au détriment de la solidarité.

Authentiques défenseurs des droits des retraités

Aussi, de plus en plus, l’AVIVO et ses services sociaux compétents deviennent incontournables. Les retraités ont besoin de l’AVIVO et l’AVIVO a besoin d’eux. Ensemble, on est plus forts et les interlocuteurs officiels d’une telle association qui compte plus de 20’000 membres le savent bien. Trop souvent la parole des retraités est confisquée ou sert d’alibi. L’AVIVO sait se battre pour faire comprendre que les retraités sont d’incontournables spécialistes du vieillissement et les défenseurs authentiques des droits qui en dépendent.

Le vieillissement peut être une source de profits pour certains, vu le potentiel d’emplois nouveaux, les innovations technologiques et la robotique. Or entre progrès, commerce, arguments sécuritaires et aspirations réelles des aînés, la marge est hasardeuse. La « silver economy » ne doit pas faire oublier qu’aucune innovation ne saurait remplacer une présence, des échanges entre humains et de joyeuses rencontres.  Rien n’est plus essentiel que le lien social, le contact, l’accompagnement et le partage, ce que savent et pratiquent les sections de l’AVIVO.

Un symbole de solidarité

Les fêtes d’anniversaire de l’AVIVO réparties tout au long de l’année 2019 sont un hommage aux pionniers qui ont fait naître l’AVIVO, à tous ceux qui l’ont fait vivre et aux centaines de bénévoles qui fortifient ce symbole de solidarité. Merci et vive l’AVIVO !

Les dates de fêtes suivantes sont d’ores et déjà connues:

Section de Vaud: le 20 juin 2019 à la salle de la Marive à Yverdon.

Section de Zurich: le 21 juin 2019 au Volkshaus Zürich, Blauer Saal (Maison du peuple, salle bleue)

Section de Neuchâtel: le 6 septembre 2019 à la Maison du peuple à La Chaux-de-Fonds.

Section de Berne: le 14 septembre 2019 dès 17h, au « Träffer », Schlosshaldenstr. 43, Berne

Section de Bâle: le 30 octobre 2019 au UNION – Begegnungs- und Kulturzentrum (centre de Kleinbasel).

Section de Genève: le 23 novembre 2019 à la salle de Plain Palais.

La section du Valais n’a pas encore de date prévue et la section du Jura a fêté ses 60 ans en décembre 2018.